Samian

DÉCOUVREZ SAMIAN

Originaire de Pikogan, petite communauté autochtone en Abitibi-Témiscamingue, Samian a conquis en portant fièrement ses couleurs; celles de tout un peuple, pour lequel il revendique respect et reconnaissance. Découvert en 2004 grâce au projet Wapikoni Mobile, il a depuis sorti 4 albums, dont l’un, Face à la musique (2011), a remporté un Felix au gala de l’ADISQ pour l’album hip-hop de l’année. Il s’est produit en spectacle partout au Canada et dans plus d’une dizaine de pays à travers le monde. Il a également publié un recueil de poésie rassemblant les textes de ses 3 premiers albums, en plus, plusieurs de ses textes se retrouvent aujourd’hui dans différents manuels scolaires au Québec. En février 2016, il fut lauréat du prestigieux prix Artiste pour la paix, reconnu à travers le Canada.

Samian est également photographe et a été porte-parole, en plus d’avoir présenté quelques clichés, lors de la 10ème édition du World Press Photo Montreal (2015). L’année suivante, il présenta sa première exposition photographique, intitulé Enfant de la terre, à la Place des Arts. Depuis, elle est accueillie dans plusieurs galeries, musées et théâtres à travers le Québec. Un livre contenant l’intégrale de l’exposition a été publié en 2016.

Samian a fait ses débuts au grand écran dans le film Roche Papier Ciseaux (2013), aux côtés de Roy Dupuis. Il est ensuite apparu dans Scratch (2014) et Chasse-Galerie: La légende (2016). Pour la première fois, Samian obtient un premier rôle dans le film de François Girard, Hochelaga: Terre des âmes, qui représente le Canada à la course aux Oscars (2018) dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère.

Son quatrième album, Le Messager (2019) bénéficie dès sa sortie d’une belle réception. Samian anime la série documentaire En Marge du Monde (2019) sur les ondes de TV5 Monde. Après plusieurs années d’expérience dans de nombreux domaines, Samian lance finalement sa propre maison de disque, qu’il nomme Nikamo Musik, ce qui signifie « chante » en algonquin.

Nikamo, le cinquième album de Samian qu’il a entièrement produit avec Nikamo Musik, a été lancé en première lors du 31e Festival international Présence autochtone à l’occasion de son concert programmé le 6 août dernier. Les huit chansons du disque sont toutes en anishnabemowin dont les paroles ont été écrites par Samian et ses collaborateurs. Enregistré au Studio Nikamo, cet opus est une réalisation de Samian, les arrangements, le mixage et le matriçage sont de Alias Emmanuel et l’illustration de Yael Tomasini.

  1. Anishinabe Samian 3:49
  2. Dub Samian 3:18
  3. Dah Dat Samian 2:25
  4. Ishkodè Samian 3:14
  5. Génocide 3:29
  6. SQ Samian 3:29
  7. Tebwewin Samian 3:53
  8. Nikamo Samian 3:12